Nos ateliers parisiens restent facilement accessibles pendant toute la durée des JO Paris 2024
Où nous trouver

#1 | ON S'INFORME

Pour chasser le sucre, il faut déjà savoir où le trouver. Les biscuits, les bonbons, c’est évident. Mais scannez votre placard et votre frigo avec l’appli Yuka, vous allez ha-llu-ci-ner ! La sauce tomate industrielle en est bourrée, le pain de mie c’est cata aussi, sans parler de la charcuterie. Attention également aux jus de fruits et à l’alcool. Le sucre se boit aussi ! Bref, on fait un diagnostic de son addiction.

#2 | ON REVOIT LE CONTENU DE SES PLACARDS

Maintenant qu’on a identifié les produits trop sucrés ou transformés, c’est-à-dire bourrés de calories vides sans bénéfices nutritionnels, on va chercher à progressivement les substituer par des aliments à faible index glycémique (IG). Tout se joue dès le petit déjeuner car c’est lui qui va placer le curseur de la glycémie pour la journée entière !!! On troque les céréales industrielles contre un muesli fait maison, les viennoiseries et les tartines à la confiture par un oeuf au plat et une tranche de pain complet tartinée au beurre ou avec une purée d’oléagineux. On oublie le jus de fruits et on lui préfère un fruit à croquer qui apportera des fibres et dont la mastication donnera un sentiment de satiété.

#3 | ON SE MET À LA CUISINE IG BAS

L’idée n’est pas de vous “mettre au régime” mais de miser sur les “bons sucres”, c’est à dire les sucres lents. On les trouve principalement dans les féculents comme les céréales (attention, on les choisit non raffinées, complètes ou semi-complètes) et les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches…). Pensez aussi aux tubercules comme la patate douce qui contient plus de fibres et a un index glycémique plus bas que la pomme de terre mais une petite saveur sucrée qui comblera les gourmand .es. Ces aliments à IG bas sont digérés plus lentement et évitent ainsi les pics de glycémie. Pour faire la part belle à ces aliments et changer durablement vos habitudes, on vous encourage à cuisiner maison et à planifier vos repas à l'avance grâce au batch cooking. Pas d’idées de recettes ? On vous conseille les ouvrages de Bérangère Philippon, la papesse de la cuisine à IG bas. Elle donne régulièrement des masterclasses chez nous. Pour s’inscrire, c’est ici.

#4 | ON GÈRE SES ENVIES AVEC DES ENCAS SAINS

Des craquages, vous en aurez forcément ! Alors faites le plein de munitions avec des snacks sains comme des barres de céréales maison, une poignée de fruits secs ou du chocolat à 70% cacao minimum. Autre astuce : on boit un bon verre d’eau avant manger ou quand on sent une fringale arriver. Objectif : 0 frustration. Et si on craque, on dédramatise et on essaie juste d’alléger le repas suivant.

#5 | ON SE DÉTEND ET ON DORT

Lorsqu’on est stressé.e, cela provoque un déséquilibre hormonal qui active la sensation de faim. Le réflexe : calmer son stress avec des aliments doudous archi-sucrés alors qu’une consommation excessive de sucre a un impact direct sur notre moral et notre énergie. C’est un vrai cercle vicieux ! Alors on se détend ! Tous les moyens sont bons : bain, activité sportive, méditation, lecture… A vous de trouver ce qui marche le mieux pour vous. Autre point d’attention : le manque de sommeil qui nous pousse vers les aliments sucrés. Une bonne nuit de 7h minimum permet de réguler la sécrétion des hormones responsables du stress et des envies de sucre.

#6 | ON SAVOURE LES BÉNÉFICES

Très vite, les fringales et coups de fatigue disparaissent car le taux de sucre dans votre sang arrête de jouer au yoyo. Passées 2-3 semaines, le temps que votre foie se détoxifie, provoquant peut-être au passage quelques boutons, l’aspect de votre peau s’améliore nettement. Vous vous sentez également moins fatigué.e, plus léger.ère, votre digestion est facilitée et vous retrouvez progressivement votre poids de forme. Aussi, vous réduisez drastiquement le risque de développer à plus long terme de graves pathologies (diabète, cancer, maladies cardiovasculaires…). C’est bon, je crois que vous êtes convaincu.e.

← Précédent Suivant →